Bien-être, Leadership et intelligence collective

Et si nos imperfections étaient nos forces?

Est-ce que vous passez du temps à soigner votre image ? Très souvent, nous souhaitons que les autres aient une bonne image de nous, nos patrons, collègues, amis, parents…. Nous mettons tout en œuvre pour qu’on dise de nous des choses positives et agréables. Cela nous rassure et comble notre besoin de reconnaissance. Aussi pour obtenir cette reconnaissance et nous sentir intégré à un groupe, nous sommes prêts à nous renier. Ce sont nos peurs ou nos manques de l’enfance qui dictent nos choix : « je dois être d’accord avec mon patron pour garder ma place » ou « je dois me montrer aimable pour conserver l’appréciation positive des autres »…. D’autres situations aussi « je dois cacher mes sentiments pour être accepté » ou encore « je dois montrer mon autorité et ma force pour être respecté » , « je dois être exigeant pour être un bon chef »….

Que de pressions sur nos épaules !!

Alors voilà, il vient un moment où cette image craque, ou le reflet n’est plus conforme à ce que nous avons mis tant de temps à construire. « Miroir, miroir, dis-moi qui je suis ! » Mais le miroir ne répond plus ce que nous aimerions entendre. Cela peut arriver suite à un problème de santé, une séparation, un burn-out, un changement de vie…Tout ce qui s’est construit à l’extérieur vacille, alors que reste-t-il ? Notre intérieur, qui nous sommes, nos valeurs, nos aspirations, nos croyances, notre identité… Et donc se pose la question « Qui suis-je ? ». C’est souvent durant ces périodes de changement, que notre sécurité intérieure est bousculée et que nous pouvons toucher nos limites et imperfections.

Mais que sont exactement nos imperfections ? Et comment se manifestent-elles ?

Cela peut être un comportement inadéquat dans une situation, comme par exemple claquer une porte à la fin d’une réunion en signe de mécontentement, cela peut être une erreur de savoir-vivre, ou bien des fautes d’orthographe oubliées…Tous ces actes manqués qui parlent des différentes facettes de notre être. C’est souvent ce que nous renvoie le miroir déformant des autres, qui projettent sur nous, interprètent, jugent, évaluent…Quelle valeur cela a-t-il ? Peuvent-ils vraiment nous connaître dans notre globalité ? Si chacun d’entre nous pouvait s’accepter tel qu’il est avec ses imperfections et se sentir bien avec cela en dépit du regard des autres. Il n’y a pas forcément quelque chose à corriger, à redresser, à changer, mais juste à accepter, apprendre à vivre avec et à changer notre regard sur la situation ainsi que sur nous-même.

S’est-on déjà moqué de vos émotions, de votre impulsivité, de vos idées saugrenues, de votre susceptibilité, de votre difficulté à accepter le monde tel qu’il est ? Vous a-t-on déjà dit que vous preniez les choses trop à cœur, que vous avez tendance à dramatiser, que vous êtes trop gentil, que vous ne pouvez pas porter toute la misère du monde ? Ou que vous êtes trop sensible et que vous avez du mal à gérer des situations avec de la pression ? Tout cela dresse un portrait assez négatif !

Et s’il s’agissait simplement de retourner le miroir et de dire :

Vous êtes une personne hypersensible avec un grand cœur et vous aimez aider les autres, vous vous sentez concerné par les souffrances dans le monde et vous avez envie de contribuer à son changement, le bien-être est une priorité pour vous. Vos idées sont créatives et innovantes. Vous aimez communiquer de façon authentique, vous êtes encore en contact avec votre âme d’enfant et votre naïveté est rafraîchissante, votre sensibilité bouleversante, votre curiosité toujours en alerte et votre intelligence est bouillonnante.

Qu’en pensez-vous ? Est-ce que vous vous reconnaissez dans cette description ? Et vous, quelles sont vos imperfections?

https://www.linkedin.com/pulse/et-si-nos-imperfections-%25C3%25A9taient-forces-anne-g%25C3%25A9raldine-lavielle/

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.